jeudi 8 février

En bref

Spectacle présenté à 20h
Salle Jean-Cossette - porte 4B

Prix des billets

Adulte25 $
Étudiant18 $

Partager ce spectacle

Gabrielle Shonk

La musique étant pour elle un langage universel, Gabrielle chante en français et en anglais, du cœur droit au cœur. Elle affirme que la musique façonne tous les aspects de sa vie et qu’elle est avant tout une fan. Quand on lui a demandé de nous partager certains de ses coups de cœur, elle a nous a parlé de Kurt Vile, Mac DeMarco, Amy Winehouse, Adele et Feist. «Feist a fourni la trame sonore de ma vie adulte. J’ai assisté à quatre ou cinq de ses concerts, et de voir à quel point elle est libre sur scène… à quel point elle invite le public à lui aussi être libre… c’est magnifique, authentique et contagieux.»

Le rayon de la tournée de Gabrielle Shonk s’est étendu au cours de la dernière année, et la sortie de son album ne fera que repousser les frontières. Le public est prêt, et Gabrielle entend aller de l’avant. «J’ai attendu pendant si longtemps pour sortir mon premier album, mais je ne suis pas restée là à ne rien faire, j’ai été très occupée! Être artiste, c’est bien plus que d’écrire des chansons. J’en apprends plus sur tout ce qui concerne cet art et j’aime faire partie d’une plus grande communauté. »

Il semble évident que Gabrielle Shonk saisit les occasions qui se présentent à elle et qu’elle ne se laisse pas envahir par la peur de faire des erreurs. Elle est résolue à suivre son instinct et à ne pas trop se tracasser avec les résultats. Comme elle le dit si bien, «nous n’avons pas le contrôle sur ce qui se passe, mais nous pouvons faire en sorte que le parcours soit agréable et significatif.»

Aliocha: Eleven Songs

D’un magnétisme particulier, l’Eleven Songs d’Aliocha est fait d’un folk hors du temps, entre la désinvolture sensible des sixties et l’angoisse douce de la modernité; d’une pop à la fois d’hier et d’aujourd’hui, belle et imparfaite, tramée des mots images d’une jeune vingtaine naïve et emportée. Sur ses onze pistes, on croise successivement ballade électrifiée, refrain rebelle, mélodie psychédélique et chanson brute et sobre. Un monde musical absorbant où s’élève une voix d’une sincérité rare et qui se déploie dans des arrangements de cordes et d’électroniques subtils et justes, découvrant une production pointue d’une éloquence indéniable.

Fort de tournées au Québec, en France, en Allemagne, en Belgique et en Suisse — incluant des participations au MaMa, à Bars en Trans, à M pour Montréal, au FME, à Montréal en Lumière, et une série de spectacles en ouverture de Charlotte Cardin, pour le EP Sorry Eyes, Aliocha reprend la route avec son nouveau spectacle Eleven Songs. Incarnés sur les planches par de jeunes hommes modernes, des complices adroits au charisme original — son frère Volodia Schneider, batteur, le multi-instrumentiste Christian Sean et le bassiste Tom Tartarin, — ses titres vibrent, gagnent en force et en caractère, promettant une suite à mille lieues de l’ordinaire.

Gabrielle Shonk & Aliocha